Métiers

L'université forme à une diversité de métiers, de la licence au Master.

L'université forme à une diversité de métiers ©Alphanov L'université forme à une diversité de métiers ©Alphanov

Quels sont les métiers accessibles après une formation à l'université ?

Travailler dans le secteur de l'optique signifie travailler en entreprise ou dans un laboratoire de recherche dans des domaines très variés : l’optique instrumentale et le génie optique, l’astronomie, la santé, la recherche, la défense, l’aérospatiale, l’optique ophtalmique, les lasers, les fibres optiques, l’opto-électonique, l’élaboration des matériaux, les détecteurs, les capteurs, l’imagerie et le traitement d’images.

L'université forme à une diversité de métiers, de technicien à entrepreneur.

Les métiers de technicien sont accessibles avec un diplôme de licence professionnelle. Les métiers d'ingénieur de recherche,  technico-commercial ou enseignant du primaire et du secondaire peuvent être envisagé avec un master. Un doctorat ouvre aux carrières de chercheur dans le domaine privé ou public ou d'enseignant-chercheur à l'université.

Zoom sur le métier de technicien

Le technicien fabrique, installe, répare et assure la maintenance d’instruments et composants optiques (lentilles, miroirs, prismes, microscopes, lasers, caméras, jumelles).

Le technicien dirige une équipe d'opérateurs qui pilotent des robots ou des machines à commande numériques travaillant le verre ou assemblant des instruments.

Il contrôle les caractéristiques dimensionnelles et optiques du composant ou du sous-ensemble optique au moyen d'appareils appropriés. Il assemble des éléments grâce à des techniques spécifiques de collage.

Zoom sur le métier d'ingénieur

L’ingénieur conçoit de nouveaux instruments au sein d'un bureau d'études ou d'un laboratoire, pour l'industrie ou la recherche scientifique. Il crée de nouvelles technologies pour améliorer les appareils existants.

En entreprise, il supervise les opérations de fabrication des instruments d'optique. Il organise les étapes de la production, il dirige des équipes de production et vérifie la qualité des produits finis.

L’ingénieur technico-commercial s'appuie sur ses compétences techniques pour définir les besoins du client et répondre au cahier des charges. Il encadre la vente des instruments. Il est en contact permanent avec les clients.

Mise à jour le 22/04/2015

ONISEP

Pour en savoir plus sur la carrière professionnelle dans la filière de l'optique photonique lasers, rendez-vous sur le site de l'ONISEP