Workshop photonique et aéronautique

10 février – Les apports et applications des technologies photoniques et lasers ont été présentées à un public fourni lors du workshop du 2 février à l'ENSEIRB-MATMECA-Bordeaux INP  

Un public très divers, composé d'étudiants, enseignants et chercheurs de l'Université de Bordeaux, d'industriels et d'élèves de classe préparatoire du Lycée Gustave Eiffel ont assisté au cinq présentations sur les technologies photoniques appliquées à l'aéronautique.

    • John Lopez, ingénieur de recherche au laboratoire CELIA - Centre Lasers Intenses et Applications a décrit l’historique et les principes de base du laser. Il a ensuite détaillée la technologie laser pour la transformation de la matière, découpe, soudage, marquage, fabrication additive avec un focus particulier sur les applications en aéronautique.
    • Laurent Jacoly et David Thibaut ont présenté les solutions de mesure 3D de leur société FARO où ils sont ingénieur technico-commerciaux. Les produits FARO permettent notamment l'inspection de pièces sans contact.

Aujourd'hui,  la photonique n’est plus un simple outil de contrôle mais une assistante à l’assemblage de superstructure, garantissant une productivité accrue.

  • Jean-Paul Guillet, enseignant-chercheur à l'Université de Bordeaux a fait connaitre les techniques de test non destructif terahertz. Les rayonnements électromagnétiques dans le domaine terahertz (de 100 GHz à 10 THz) sont utilisés au laboratoire IMS, aussi bien pour l’analyse de matériaux composites que de pièces fabriquées de façon additive. L'image terahertz est comparable aux rayons X mais avec un plus grand détail, notamment sur les couches successives et apporte une vision 3D
  • Guillaume Lafoy, ingénieur R&D à ALPHANOV, étudie et développe au travers de projets collaboratifs nationaux le procédé de grenaillage de précontrainte par choc Laser qui permet la conception de pièces plus légères, apporte une protection anticorrosion supplémentaire et offre une diminution des opérations de maintenance ; ainsi que le polissage Laser et la fabrication additive avec le dépôt de fil métallique par fusion Laser.
  • Romain Ecault, a présenté en détail la technologie de laser ultrasons utilisée chez Airbus où il occupe un poste d'ingénieur R&D qui permet de s’assurer de l’absence de défaut dans de larges pièces composites. Le test d’adhérence par choc laser apparait comme la technique la plus prometteuse pour contrôler la qualité mécanique des assemblages collés.

La soirée s'est terminée par des échanges nourris entre étudiants et industriels autour d'un cocktail

Merci à Bordeaux INP pour son accueil dans les locaux de l'ENSEIRB-MATMECA