Workshop Photonique appliquée aux biotechnologies

15 avril – Retour sur le Workshop du 5 avril co-organisé par la plateforme de formation Optique photonique laser de l'Université de Bordeaux et Talence Innovation Sud Développement  

Etudiants, chercheurs, industriels réunis à l'Institut d'Optique d'Aquitaine pour s'informer et se former sur les techniques d'imagerie.

Devant un public mixte d'industriels, d'enseignants-chercheurs et d'étudiants de tous horizons, de la licence professionnelle au doctorat venant de cursus de physique, chimie, biologie ou bio-imagerie, les présentations sur les technologiques d’imagerie se sont succédées sous la dynamique de Marc Chevalier, animateur de la session.

Anne Beghin a présenté les technologies de haute résolution et high content screening et les recheche de son groupe pour faire évoluer ses technologies vers la microscopie de super-résolution avec une approche à haut débit. Anne fait partie de l'équipe de recherche dirigée par Jean-Baptiste Sibarita Quantitative Imaging of the Cell de l'Institut Interdisciplinaire de Neurosciences de Bordeaux.

Christel Poujol a détaillé 4 différentes technologies d'imagerie proposées par la plateforme Bordeaux Imaging Center où elle dirige le pôle photonique qui met à disposition de la communauté scientifique une gamme d’instruments permettant l’imagerie de l’organe entier à la détection de molécule individuelle.

Jordan Moser, chef de produit a décrit la gamme de microscopes de Nikon Instruments dédiés à la super-résolution et les applications en laboratoire de recherche, qui repoussent les limites de l'analyse quantitative.

Guillaume Frugier, ingénieur applications - imagerie scientifique chez Molecular Devices a exposé les applications en industrie pharmaceutique des technologies d'imagerie à haut débit, notamment en cardiotoxicité.

Enfin 3 industriels ont présenté les technologies appliquées de leur entreprises : Victor Racine pour QuantaCell, Florian Bossard pour GE Healthcare et Arnaud Royan pour Argolight.

L'un des enjeux majeur soulevé par les intervenants réside dans l'analyse de l'information biologique et ses problèmes de gestion quantitative de données pour permettre aux chercheurs de poursuivre leurs avancées scientifiques.

 

Les retours encourageants de cette première rencontre dédiées aux biotechnologies renforcent la volonté de l'Université de Bordeaux, à travers les initiatives de la plateforme de formation Optique Photonique Lasers, de pérenniser ces workshops mêlant étudiants, chercheurs et industriels intéressés par les applications de la photonique dès la prochaine rentrée universitaire.