Les rencontres pédagogiques du Congrès national OPTIQUE Bordeaux

11 juillet – Deux enseignants-chercheurs de l'Université de Bordeaux ont présenté leurs méthodes pédagogiques lors des Rencontres Pédagogiques qui permettent l’échange d’expériences d’enseignement au cours de congrès nationaux d’optique.  

Ulysse Delabre et Inka Manek-Honninger étaient au programme des Rencontres Pédagogiques du Congrès Optique qui a accueilli plus de 500 personnes du 4 au 7 juillet à Bordeaux.

Cette session animée par Emmanuel Abraham, enseignant-chercheur de l'UF de physique permet des échanges entre chercheurs et enseignants-chercheurs autour des méthodes pédagogiques mises en pratique autour de l’optique, que cela soit dans une salle de cours ou lors de manifestations grand public.

Ulysse Delabre a présenté l'expérience de l'équipe pédagogique de l'UF de physique du  MOOC « Physique des objets du quotidien ». L'objectif de ce MOOC : réintroduire la physique à travers les objets du quotidien. De l'envers du décor à la recherche constante pour l'équipe pour trouver des expériences inédites qui surprendraient les apprenants, tel a été le challenge pour les enseignants ainsi qu'une volonté constante de faire le lien avec la recherche fondamental.

Ce MOOC, centré sur les apprenants laissait la possibilité de valoriser leurs expériences sur une galerie Flicker dédiée. Parmi les expérimentations en optique : mesurer la taille d'un cheveu avec son smartphone.

En termes de valorisation de ce travail colossal est proposée l'opportunité de classe inversée pour préparer les TD en amont d'un cours pour les étudiants de l'Université.

Le plateau pédagogique laser de l’Université de Bordeaux au service de la formation initiale et continue était le sujet de la présentation d'Inka Manek-Honninger. Après un rappel sur le contexte de PYLA (centre de formation dédié à l'optique et au laser, l'enseignante de physique a décrit les différentes salles : optoélectronique et fibre optique (création et manipulation de connecteurs fibrés à partir de fibres nues), métrologie avec l'étude de faisceau laser,  sécurité laser, salle application dédiée aux projets en plus ou moins grande autonomie pour les projets des étudiants (projet de chaine laser amplifiée). Les salles plus "spectaculaires" par la qualité de l'équipement : salle laser femto pour apprendre l'alignement laser dans une cavité complexe ; 2 salles laser et plasma ; salle proche IR avec un amplificateur femto seconde industriel mis à disposition permanente par Amplitude système.
L'ensemble des étudiants de physique profitent de ce plateau pour leur TD optique, de la licence professionnelle au master. Le plateau est également utilisé  pour les formations courtes organisées par PYLA.

L'ensemble forme une plateforme technologique pédagogique unique au monde

Cet événement de la Société Française d'Optique est co-organisé et soutenu par le Cluster d'Excellence LAPHIA (IdEx Bordeaux).